0
0
0
s2sdefault

assiata-abdou-panier-graine-1

assiata-abdou-panier-graine-2assiata-abdou-panier-graine-3

Assiata Abdou originaire des Iles Comores vit en France depuis l’adolescence, tout d’abord à Marseille.

C’est dans le quartier du Panier, qu’elle s’ouvre à une danse occidentale, celle de la rue, de l’exploit physique, de la performance, le hip hop, la break dance, une danse de jeunes, une énergie.

Investie par sa culture d’origine d’une danse africaine traditionnelle, Assiata Abdou tisse ces deux physicalités pour créer son propre vocabulaire chorégraphique.
Interprète pour Béjart , Elsa Wolliaston et Heddy Maalem, elle se nourrira de leurs écritures chorégraphiques et développera parallèlement une pédagogie de la danse africaine qu’elle enseigne aujourd’hui dans toute l’Europe : France, Suisse, Norvège, Luxembourg.

Avec ce spectacle, Assiata Abdou revient à ses fondements et donne à voir sa danse, une danse de "melting pot", énergique et sauvage, à l’image de la jeunesse qu’elle évoque, généreuse et exaltée.

0
0
0
s2sdefault

assiata-abdou-panier-graine-4Dans un dialogue complice, le corps de la danseuse répond aux rythmes endiablés du djembé africain.
Il soupire, se pose, se repose au gré des silences.
Il s’épanouit, s’étire et respire sur les notes du n’goni qui s’égrainant, déploient une mélodie ; la mélodie d’un certain bonheur vibrant, celui de l’exilé vivant.

0
0
0
s2sdefault

assiata-abdou-panier-graine-7La danse en Afrique n’est pas une écriture chorégraphique, elle occupe une fonction sociale : les mouvements des corps - cambrures, ondulations, pas frappés, l’écoute de la musique, les rythmes, les moments festifs de danse, constituent autant de passages ritualisés d’une étape de la vie à une autre.
La danse en Afrique est avant tout une affaire d’hommes, ce sont eux qui dansent sous les regards appréciateurs des femmes, de groupe, du village.
Si les femmes dansent, c’est à l’occasion de certaines fêtes, de certaines étapes de leur vie ou encore, certaines danses leur sont exclusivement réservées. La danse en France, c’est apprendre le Français, la langue mais aussi les codes sociaux, vestimentaires, le corps recouvert, caché, les chaussures…

0
0
0
s2sdefault

assiata-abdou-panier-graine-5Quartier du Panier, j’aime ton rire, j’aime ton silence, j’aime ton audace.
Tu berces ma danse, tu apaises mes doutes, tu réveilles ma folie. Lorsque nous nous sommes rencontrés, il y a déjà tant d’années.
Tu as oublié de me demander d’où je venais.
C’était normal, nous avons la même âme.
Aujourd’hui, j’ai envie de danser pour toi.
Assiata Abdou. Juillet 2007.

0
0
0
s2sdefault

assiata-abdou-panier-graine-8

La danse en France, c’est apprendre la discipline des corps…
La danse en France, c’est apprendre du vocabulaire corporel, afin d’incarner des écritures singulières, celles des chorégraphes, celles du Hip Hopeur, celles des break dancers…

Passage d’une danse écrite, fixée, ritualisée, socialement efficace, à une danse individuelle singulière qui se donne en spectacle, dans la rue, les boîtes de nuit, les salles de sport et sur les scènes des théâtres.
Aujourd’hui la danse d’Assiata Abdou, est d’écrire une danse africaine contemporaine : les mouvements du corps sont du vocabulaire et la musicalité est une grammaire.
Cette danse se saisie de celle qui échappe aux femmes d’Afrique, la donne à voir, transfigurée parce qu’incarnée par un corps féminin.
Sa danse restitue l’écoute et le dialogue avec la musique live.

Lorsque le Français fut enfin apprit et maîtrisé.
Lorsque j’ai pu traverser la ville sans la craindre.
Lorsque j’ai pu rêver d’être aussi bien d’ailleurs et d’ici,
Lorsque j’ai eu les clefs des univers que je traversais,
Alors j’ai dansé, une danse de la liberté d’être entre deux eaux.
Alors je me suis saisie de la danse africaine
Pour raconter une histoire occidentale, la mienne.
Assiata Abdou

Télécharger la plaquette complète : Création Danse Africaine. Le Panier et La Graine de Café.

Accueil | Contacts et mentions légales | © 2018 Association Swahili-Dounia | Remerciements